Si on ne fait rien, en 2050 il y aura davantage de plastique dans les océans que de poissons

Vous ne rêvez pas, l’Union Européenne avance et va peut-être bientôt interdire tous les produits plastiques à usages uniques ou limités ! Adieu pailles, cotons-tiges, touillettes et vaisselle en plastique, l’océan nous en remerciera.

La dizaine de produits à usage unique et quotidien qui vont être supprimés représentent collectivement 70% des déchets marins plastique en Europe. 25 millions de tonnes de déchets en plastique sont produits chaque année en Europe et seulement un quart est recyclé…

plastique en Europe

La Commission européenne avait en effet déjà annoncé en janvier 2018 : “si on ne fait rien, en 2050 il y aura davantage de plastique dans les océans que de poissons”. Elle demande donc désormais que tous les produits à usage unique soient produits dans des matériaux plus durables.

Le mercredi 24 octobre 2018 marque un grand jour dans la bataille pour la fin des produits jetables : le texte demandant une fabrication de ces produits avec des matériaux durables a reçu un accueil largement favorable.

Approuvé par une large majorité, il a été voté avec 571 voix pour et seulement 53 voix contre et 34 abstentions. C’est donc officiel, à partir de 2021, les produits à usage unique disparaitront de nos vies.

Cependant, pas d’inquiétude, ces objets disposent d’alternatives réutilisables. Les pailles existent aussi en inox, en acier, en bambou, et même en verre. Les cotons-tiges peuvent quant à eux être remplacés par des oriculis, de petites tiges en bois à rincer sous l’eau après usage.

En France, la loi biodiversité du 20 juillet 2016 avait déjà prévu la disparition des cotons tiges en plastique de nos rayons pour le 1er janvier 2020.

Un petit effort d’adaptation à effectuer par tous les européens donc mais pour la bonne cause. Ces petits gestes du quotidien pourraient en effet aider à stopper la croissance du fameux 7ème continent (cet ilot de plastique flottant dans nos océans…) et à sauver la faune et la flore, rien que ça !

Laisser un commentaire

Fermer le menu